vendredi 8 mai 2015

Dans ma bibliothèque : Le maître des illusions

Couverture Le maître des illusions
Le maître des illusions
Donna Tartt
Edition Pocket : 2014

RésuméEn décrochant une bourse à l'université de Hampden, dans le Vermont, Richard Papen ne laisse pas grand chose derrière lui : la Californie, qui lui déplaît ; son adolescence, faite de souvenirs incolores ; et ses parents, avec qui il ne s'entend pas. Hampden est une porte de sortie inespérée, l'opportunité de vivre une nouvelle vie. Passées quelques semaines, il est bientôt attiré par un professeur atypique, Julian Morrow, esthète capricieux qui enseigne les lettres classiques à cinq étudiants apparemment très liés. Contre l'avis de ses professeurs, il tente de s'introduire dans le groupe de ces jeunes gens marginaux sur qui courent les plus folles rumeurs. Et il est loin d'imaginer ce que lui coûtera sa curiosité.

Histoire : On suis un jeune homme qui va entrer dans une université , cette étape est importante dans sa vie , car il souhaite changé, en comparaison à son ancienne vie en Californie qui est loin d'être rose. 
Il est vite introduit dans un étrange cercle de personne qui sont légèrement appart et qui suivent des cours part un professeur étrange d'ont les cours sont basés sur le Grec ancien. Ils vont mener leur vie tranquillement jusqu’à un élément perturbateur teinté de mort (je ne spoile rien , ont nous le dit dés la première ligne). Tout le reste de l'histoire n'est que angoisse et révélation . Atmosphère est lourde, pesante est très bien rendu , le rythme et plutôt bien maîtrisé je n'est pas ressentie de longueur dérangeante. Néanmoins la quatrième de couverture sur mon exemplaire se limiter à ce si "les choses terribles et sanglantes sont parfois les plus belles..." et bien qu'une fois le livre lu je comprend tout a fait le rapport , je ne m’attentait pas a se genre d’histoire et certain peuvent être déçut. Ont aborde des sujets assez durs et sensibles mais ils rendent très bien et ne sont pas forcés.

Personnages : J'ai était surprise d'avoir aimé tout les personnages , cela je pense vient du fait que leurs émotions soit très bien décrites et que leurs caractères sont très bien élaborés. Nous avons le groupe principale avec le personnage principal Richard qui a une vilaine manie mais qui est compréhensible car bien exploité, il possède une réel évolution tout au long du récit.Francis est plus présent vers la fin je l'ai donc trouvé moins approfondi , mais j'ai était attendri par lui , ces réactions sont les plus communes et logiques. Les jumeaux m'ont beaucoup intrigué et ont comprend pour quoi quand on apprend leur révélation , même si Charles n'a pas une attitude d'enfant de cœur son désarroi et tés bien rendu pour que l'on ressente de la peine alors que Camilla ressemble a un fantôme. Bunny  est le personnage le plus controversé de la bande à qui j'ai eu envie de donner des claques mais aussi de protéger. Et enfin Henry l'homme qui parle peut mais dont l'ombre plane sur les autres du début à la fin, mais qui bizarrement ne m'a jamais surprise dans ces propos ni ces actions . Les autres personnages ont aussi leur place avec leur petit caractère et se que j'ai beaucoup apprécié c'est que l'on sait se qu'ils deviennent à la fin pour une grande partie. Par contre je n'ai pas pu m’empêcher de penser qu'ils étaient tous alcooliques ! Je n'ai jamais vu autant de passages où les gens boivent , j'ai presque l'impression que certain était bourré du début a la fin !

Au final c'est une lecture surprenante avec des sujets lourds mais très bien exploités, je ne regrette pas ! 
Et petit plus pour cette couverture très très belle .

2 commentaires:

  1. Je le possède et je ne sais pas trop à quoi m'attendre avec ce livre, en tout cas merci pour ta chronique qui m'aiguille pas mal ;)

    RépondreSupprimer